top of page

Comment et pourquoi repérer les réflexes archaïques ?







Que sont les réflexes archaïques ?


À mon plus grand bonheur, les réflexes archaïques sont de plus en plus connus.

Je le remarque d’autant plus que j’observe une augmentation des appels de personnes intéressées spécifiquement par cette approche, par cette vision du corps.

En réalité, il s’agit bien plus qu’une simple vision : c’est une vérité scientifiquement prouvée.

D’ailleurs, vous vous déplacez de loin pour venir en consultation dans mon petit village de Bessy sur Cure ou à mon cabinet à Seurre, en Côte-d'Or.

De nombreuses familles me font confiance.

Les témoignages des enfants, tout au long des accompagnements et même des mois après, me réchauffent le cœur de gratitude !

Ainsi, j’aimerais profiter de cette période propice qu’est l’été, pour t’expliquer simplement et clairement ce que sont les réflexes archaïques, quel est leur rôle et pourquoi les travailler.

Et surtout, te donner la possibilité de les découvrir chez toi ou chez les personnes qui t’entourent.


La chasse aux réflexes archaïques, une activité fun !


Alors, tout d’abord, des réflexes archaïques, il y en a chez chacun d’entre nous.

La bonne nouvelle ?

Il n’y a pas besoin d’être une professionnelle pour les débusquer !

C’est pourquoi, en ce mois d’août je te propose une activité découverte : la chasse aux réflexes archaïques !

Rassure-toi, ça ne te prendra pas plus de quelques minutes…

Après tout, août c’est aussi le moment du repos bien mérité !

Si tu sais déjà ce que sont les réflexes archaïques, cela te permettra de trouver les bons mots, les bons exemples pour échanger sur le sujet avec ton entourage.

Car les mamans sont toujours fortement intéressées à mieux comprendre le comportement de leur enfant, crois-moi !

Allez, on y va !

Mais commençons par le début, avec la question que tout le monde se pose :


Qu'est-ce qu'un réflexe archaïque ?


Eh bien, un réflexe archaïque est tout simplement un programme automatique dans ton corps.

Tu en connais déjà, des programmes automatiques : ton cœur qui bat tout seul, ta respiration, tes cellules qui se renouvellent sans que tu aies besoin d’intervenir.

Un exemple ?

Pense à la dernière coupure ou piqure de moustique : ça disparait bien « tout seul », la plus part du temps sans nécessité de faire quoi que ce soit et c’est chouette !

Justement, les réflexes archaïques sont là de la même façon, quand tu en as besoin.



Réflexes archaïques : des exemples


Voici quelques exemples de réactions automatiques très connues :


· Tendre les bras lorsque tu tombes

· Sursauter en cas de bruit inquiétant

· Vomir un aliment

· Fuir face à la vue d’un serpent ou d’une araignée

· Vouloir vérifier ce qui se cache dans une boite inconnue ou derrière un rideau, afin de voir s’il n’y a rien de dangereux.



Toutes ces réactions visent un seul but primordial : rester en vie !

Voilà effectivement des façons de se protéger d’une situation qui a été identifiée par notre corps comme potentiellement dangereuse.

Et si nous voyons ensemble quels sont les avantages et les inconvénients des réflexes archaïques ?


Les réflexes archaïques : avantages


· La rapidité : un réflexe surgit très rapidement, en quelques secondes.

Ceci est très important, afin de nous permettre de réagir à une situation dangereuse, demandant une action presque instantanée.

· L’efficacité : les solutions trouvées par notre corps sont très efficaces, donnant le maximum de chance de survie face à une situation périlleuse.


Les réflexes archaïques : inconvénients


Comme tout phénomène, les réflexes archaïques comportent aussi des inconvénients.

Les principaux sont :


· La rapidité

· La mémoire

· La fatigue.


Faisons le point sur ces inconvénients, avec des exemples concrets.


La rapidité des réflexes archaïques : maladresse gestuelle, verbale, émotionnelle

Quel serait le revers de la médaille d’une réaction rapide et automatique ?

Elle pourrait être en décalage avec la réalité, si l’information que le corps a perçue ne correspond pas vraiment à un danger.

Autrement dit, cette rapidité devient un inconvénient, car elle empêche l’accès au cortex cérébral et donc à toute analyse réfléchie.

Cela favorise alors des situations de maladresse gestuelle (renverser un objet, faire un croche-pied), verbale (faire une référence à une autre situation qui n’a rien à voir) ou émotionnelle (agressivité ou tristesse) qui sont en décalage avec la situation de départ.


Réflexes archaïques et difficultés d’apprentissage


Lorsque notre corps détecte une situation dangereuse, il va se concentrer en priorité sur celle-ci, car pour lui, c’est le plus important.

Ainsi, un corps en alerte peut participer aux situations courantes de déconcentration en classe ou du syndrome de la page blanche en interrogation.

Pourquoi ?

Parce que l’accès à la mémoire devient impossible, étant une tâche secondaire face à la survie. La mémoire est comme déconnectée, rendant encore plus frustrantes les longues heures de révisions !


Réflexes archaïques et fatigue de l’organisme


Les situations stressantes quotidiennes facilitent l’activation des réflexes archaïques et cette veille quasi permanente fatigue tout l’organisme.

Souvent, le sommeil aussi se retrouve affecté.

Ainsi, sans s’en rendre compte, le corps s’épuise jour après jour, parasité par une activité qui passe inaperçue, mais qu’il est, heureusement, possible de détecter !

C’est justement ce que je te propose : repérer ces situations où les réflexes archaïques sont en action.


Comment observer les réflexes archaïques ou primitifs ?


De façon générale, les réflexes archaïques sont souvent des réactions que l’on a du mal à comprendre.

As-tu déjà vécu, seule ou avec quelqu’un d’autre, une situation, qui peut même se répéter tous les jours, que tu n’expliques pas par un raisonnement logique ?

Eh bien, il y a des chances qu’il s’agisse d’un réflexe archaïque, appelé aussi primitif !

Compte tenu qu’un réflexe est une réaction à un stimulus, je te conseille d’observer tes réactions à partir de stimulations comme :


· Lorsque tu entends un bruit

· Lorsque tu vois quelque chose (araignée, mauvaise note, rapport hiérarchique…)

· Lorsque quelqu’un te touche la peau (chatouille, rejet…)

· Lorsque tu touches un animal, un tissu, un objet, une texture (velours, farine…)

· Lorsque tu fais un mouvement de la tête et qu’une autre partie de ton corps bouge sans raison (maladresse, difficulté dans certains sports)

· Lorsque tu es stressée (différents degrés en fonction des personnes : travail, examen, dentiste…) et que tu n’agis pas comme d’habitude (angoisse, mains moites, pas envie d’y aller…)



Une fiche pour noter ses réflexes archaïques


Pour te faciliter ce passage à l’action, je t’ai préparé une fiche à remplir !

Tu pourras l’imprimer et la compléter calmement au fur et à mesure de tes observations pour toi même ou d'autres personnes de ton entourage.


Fiche-1
.pdf
Télécharger PDF • 305KB

Aidée de cette fiche pratique et gratuite, tu pourras partir à la chasse aux réflexes sans difficulté et de façon ludique ! Une belle activité à partager avec les enfants aussi !

Je sais que tu attaches beaucoup d’importance à ton bien-être et à celui des personnes que tu aimes. Je souhaite que cette fiche te permette un pas de plus dans cette direction !


Ma certification en IMP : Intégration Motrice Primordiale et réflexes archaïques


Ayant conscience de l’influence des réflexes archaïques dans notre quotidien, je me suis formée à la méthode IMP en 2018 pour ajouter une flèche à mon arc et t’accompagner encore plus efficacement.

J’ai à cœur de faire connaitre au plus grand nombre ces fonctionnements qui nous parasitent, dans le but de mieux nous comprendre et de rétablir la joie et la communication entre parents et enfants.

Tu es nouvelle sur cette page et tu as envie d’en savoir plus sur mon parcours et mon accompagnement ?

Rendez-vous sur les liens ci-dessus !


Restons en contact !


Si tu as des questions durant cette chasse aux réflexes archaïques, je suis disponible par mail pour y répondre : contact@CarolineCharpentier.fr.

Tu peux me transmettre tes fiches simplement par mail ou sur Facebook.

L’étape suivante ?

Après l’observation des réflexes, je te montrerai à travers différents articles comment les équilibrer pour retrouver ton bien-être, ce qui dans le jargon technique s’appelle l’intégration des réflexes archaïques.

En attendant, je te souhaite de belles journées ensoleillées, entourée d’amour !

Prends soin de toi et des enfants et à très vite !


83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page